dans Non classé, Wordcamp Europe 2013

WCEU : Perfect your images using WordPress

Plus de 3 minutes 🙂

Cet article est la suite de ma retranscription des conférences du WordCamp Europe 2013. Elle s’intitule Perfect your using WordPress  et elle a été présentée par Mike Schroder et Marko Heijen. Ces deux orateurs sont contributeurs core sur les dernières versions de WordPress.

La conférence est disponible sur Speakerdeck.

Manipuler les images avant la 3.5

Avant que l’on passe à la 3.5, manipuler des images dans WordPress était assez compliqué et surtout difficile. On utilisait la Librairie GD qui permet de faire tout type de modifications sur les images.

Cependant le problème de cette méthode est que l’on utilise directement GD, il n’était pas possible d’utiliser d’autres librairies de façon facile et rapide. WordPress 3.5 introduit une couche d’abstraction qui permet alors d’utiliser le système en place sur le serveur pour manipuler les images. GD n’étant pas le plus performant et le plus complet des systèmes, il se pouvait que l’on voulait utiliser Imagick. On a alors créé une couche d’abstraction qui va permettre de ne plus se préoccuper de ce qui est installé sur le serveur.

WP_Image_Editor

Grâce à cette classe, on va pouvoir faire toute sorte de manipulations :  

  •  Lire une image
  • Manipuler l’image
  • La sauvegarder
  • La streamer si besoin

On peut demander à ce que l’image soit enregistrée dans plusieurs tailles et dans plusieurs formats de façon facile et en temps réel, on peut même demander que l’image soit enregistrée dans le format PDF.

Comment a été créée la classe

Le chantier de transformation du code de WordPress était énorme, tout était à remettre en ordre. Cette classe est le fruit de la coopération internationale des deux auteurs. WordPress utilise beaucoup les images donc les modifications ont été en profondeur pour le core.

L’avantage de cette classe c’est qu’elle est magique, elle donne au développeur la puissance contenue dans le core de WordPress. Pas besoin d’instancier, de tester soit même tout se fait par magie et en fonction des capacités de notre serveur.

Le support

La nouvelle classe supporte Imagick et GD avec :

  • 88% des serveur ont GD
  • 65% des serveur ont Imagick

Il faut savoir que Imagick est plus performant mais surtout plus stable. Il supporte les profils de couleurs, sans Imagick il y a automatiquement une couche de vert sur les photos ce qui les dénature. Les photographes ont alors des problèmes pour mettre des photos sur un WordPress car leurs profils de couleur sont ruinés.

Beaucoup de filtres ont disparu du core WordPress qui est du au fait que l’on utilise plus les méthodes la librairie GD directement. Donc mettez à jour vos plugins qui manipulent les images pour la version 3.5+.wceu-pyiuw-filtres

Les limites

Le problème actuellement est que pour manipuler des images dans WordPress, par exemple lors de l’upload, il faut faire pas mal de manipulations. Des queries dans la base de données etc…

La solution serait peut être d’utiliser une classe WP_Image, le projet est sur github donc à tester et à contribuer, ils attendent un maximum de retour sur cette pour qu’un jour peut être elle puisse être ajoutée dans core WordPress.

Les possibilités de la classe

A partir d’une ressource de wp_image_editor, on peut faire beaucoup de choses comme redimensionner mais aussi à partir d’une image créer plusieurs tailles d’image, croper, tourner, retourner, enregistrer dans un fichier ou l’afficher en stream aussi ! En bref toutes les transformations sont imaginables, on peut ajouter des fonctionnalités sur nos classe d’éditeur. On peut imaginer créer un simili-instagram pour créer toutes sortes d’effets à nos photos et donner la main aux utilisateurs sur ceux-ci.

Si on regarde l’exemple de code de la présentation, on transforme juste l’image dan un autre format, mais on peut créer des formats multiples, l’enregistrer en pdf, jpg, bmp etc. les possibilités sont infinies.

Exemple concret, les images au format TIFF sont des images mais les navigateurs n’affichent pas du tout ces images donc il est nécessaire de les transformer en quelque chose de lisible.

Le mot de la fin :

I don't always resize, but when I do, I use WP_Image_Editor

Le mot de la fin des auteurs

En conclusion, utiliser WP_Image_Editor, vous pouvez faire tout ce que vous souhaitez, l’outil est là à votre disposition et surtout il est simple d’utilisation donc ne vous privez pas !

Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Pin on Pinterest0Email this to someone

Écrire un commentaire

Commenter